Fotoxx remplace Gimp sur Ubuntu

  • Anglais

La nouvelle avait été largement ébruitée il y a quelque temps, mais c’est chose faite. Une semaine après la sortie d’Ubuntu 10.04, il faut bien se rendre à l’évidence que cela est bel et bien arrivé.

Alors, que penser de cela ? Moi qui milite pour l’utilisation de Gimp, y compris dans les milieux professionnels, depuis preque 8 ans me voilà évidemment un peu déçu. Il me semble que Gimp a fait l’objet d’une méprise. Il est vrai qu’il s’agit d’un logiciel relativement complet avec de nombreux outils et menus, mais l’utilisateurs n’est pas obligé de tous les utiliser, loin de là. De nombreuses personnes avaient demandé une épuration qui n’est jamais venue, n’étant pas du tout dans les objectifs des développeurs et cela ayant été peu suivi, ni financé (c’est un autre point). Le me semble que le point le plus noir de Gimp pour un débutant c’est l’utilisation par défaut de calques, y compris en cas de copier-coller. Cela contraint l’utilisateur à un certain travail d’apprentissage pourrait être utilisé dans d’autres cas. Ou alors, on aurait pu imaginer une gestion différente des réglages de sélection de calques par défaut.

Peu importe, la page est tournée pour les utilisateurs d’Ubuntu qui ne feront pas l’effort d’aller chercher Gimp. D’un autre côté, je dois avouer que je suis heureux de découvrir Fotoxx. Je ne le connaissais que de nom jusqu’ici, et j’ai bien décidé d’y jeter un coup d’oeil. Par son aspect visualisateur+éditeur, il rappelle F-Spot qui est aussi installé. L’utilisateur devra choisir dans lequel il va tagger ses images et enlever ses yeux rouges. On pourra aussi regretter l’impasse sur certaines dépendances comme par exemple cette fonction permettant de dérawtiser qui demande sauvagement d’installer ufraw, comme si cela ne pouvait pas être fait par défaut ou simplement proposer de cliquer sur un bouton qui lancerait l’installation. Que va donc faire le débutant, une fois de plus, dira-t-il que c’est trop compliqué. Puisque finallement c’est ce qu’on reproche à Gimp de devoir le compléter (websafe, separate…).

D’un autre côté, j’ai trouvé là quelques fonctions bien sympathiques, quelques effets que j’ai quelque mal à reproduire dans Gimp. Je vais persévérer mais ça me fait plaisir de voir que ce logiciel apporte de réelles fonctions et qu’il va éventuellement devenir un élément de ma gamme d’outil, même s’il ne sera peut-être pas le plus fréquent.

Ce contenu a été publié dans Gimp par cedric, et marqué avec , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos cedric

Cedric is working with free software everyday as a graphic designer or as a Gimp, Inkscape, Scribus and blender teacher in Universities and enterprises. He wrote several books on FLOSS and is involved mainly in Inkscape.

5 réflexions au sujet de « Fotoxx remplace Gimp sur Ubuntu »

  1. Je commence avec Ubuntu; mon fils m’aide beaucoup. Je veux en connaitre encope plus sur des logiciel du type Adobe Photoshop Elements

  2. A ma connaissance les logiciels de la firme Adobe ne fonctionnent pas sous Linux. Si Fotoxx ou F-spot ne sont pas suffisants, il faudra vous orienter vers Gimp, Krita ou Digikam pour gérer vos photos et les modifier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*