Des logiciels pour l’afrique?

    Je reviens de quelques jours passés à présenter les logiciels libres à des éditeurs africains. J’ai été ravi s’y trouver un auditoire attentif et demandeur alors que le piratage semble leur poser peu de problèmes éthiques. En tout cas, scribus et calibre auront eu bonne place, et on peut espérer qu’ils soient prochainement utilisés pour les nouveaux manuels scolaires de ce continent.
    On attendra bien sur la suite, mais le fait que l’organisateur, à la base frileux aux logiciels libres, m’ai proposé de revenir me semble encourageant.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    *