GSOC encore

    Les Google summer of code font encore parler d’eux dans le monde du libre. On saluera cette année la belle pioche de Gimp et de Scribus. Gimp hérite en particulier d’un projet qui permettra de booster un peu son développement et le rythme des mises à jour (qui traînent beaucoup trop à mon goût) en permettant de faire avancer le coeur GEGL avant son intégration définitive dans le logiciel.

    En ce qui concerne Scribus, on verra peut-être enfin venir le nouveau Scripter qui rendra les possibilités de créer des plugins plus simple et riche. On devrait aussi voir apparaître un vrai outil tableau qui nous donnera peut-être l’occasion d’avoir de nouvelles possibilités (à noter qu’Xpress reste aussi faible sur ce sujet), et qui se complétera éventuellement avec l’outil Arc ajouté récemment dans le trunk.

    Pour Inkscape, l’amélioration du support du CSS permettra certainement de rendre Inkscape un outil indispensable de la création web et de mieux partager ses fichiers avec des thèmes existants. Même remarque pour l’implémentation du support de KML qui permettra peut-être au logiciel de faire sa place dans la carto qui a été bien engagée depuis le début mais un peu tombée dans l’oubli.

    Ces trois applications ont donc à nouveau eu la confiance de google, et montrent à quel point elles sont valides même s’il y a toujours de nouvelles idées à implémenter.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    *