De l’intégrité

    J’ai mis plusieurs jours à me décider mais je ne peux rester sans rien dire à ce dont j’ai été temoin il y a quelque jours. Oh, ça n’arien à voir avec les sujets habituels de ce site et fera peut-être chuter le page rank et augmenter les commentaires désagérables :) . Mais bon, là je n’essaierai pas d’être agréable non plus alors c’est de bonne guerre. En tout cas, j’essaierai d’être bref.
    Présent dans une univeristé de la banlieue parisienne pour former des doctorants à la cartographie avec Inscape, j’ai du comme chacun le midi, aller chercher un endroit pour me trouver mon sandwich quotidien. On me conseille de prendre une direction et je m’exécute. Beau temps, oiseaux chanteurs et gens heureux (peut-être seulement d’être enfin sortis d’un cours). Tout le monde va dans le même sens, ou presque et on avance à peu près tous au même rythme. De jolies créatures sillonent le chemin et un groupe de mec qui avancent à côté de moi s’en émeut.
    Enfin, un mot sort du lot, un certain “Salope!”. Je crois venir d’où cela vient, le gars se retourne vers une fille qui est à 10 mètre devant moi. Le genre de fille bien sur elle, pas ostentatoire qui est du genre à mettre du baume au coeur pour la journée rien qu’à avoir un sourire. Mais là j’ai pas le sourire puisque je marche derrière et suis encore ému de cette découverte. Une petite pensée pour elle, et je me dis, “quel connard!”. Et puis à peine eu le temps de me dire ça, un autre. C’est tellement pas possible que ça doit être le même mec. Et ben non. En à peine 100 mètres, la pauvre fille a essuyer au mois 5 remarques du genre. Sur le coup je me demande comment elle fait pour supporter ça et si ces mecs ont pensé à leur mère, de ce qu’elle en penserait ou de ce qu’elle aurait pu subir du genre.
    Dommage non ? Surtout ça ne semble pas les gêner : ils disent ça suffisamment fort pour que la pauvre et les autres autour entendent. On en reste tellement coi qu’on ne sait pas comment s’y prendre. On se dit que si on intervient ce sera peut-être pire, mais est-ce bien sûr ? Et peut-on intervenir pour une personne qui n’a rien demander, ce qui ne ferait dans ce cas que montrer sa fragilité ?

    Bizarrement, moi qui vient de la campagne non civilisée, on m’a étrangement appris qu’on ne parlait pas comme ça au gens et je me souviens même d’avoir dit à mon fils une fois : “Ne critique jamais ce que tu aimes ou ce qui t’attires, c’est une façon de te renier toi-même et de t’empêcher d’avoir ce que tu veux”. L’intégrité, le fait d’être entier dans ce qu’on fait et dans ce qu’on veut. Ne pas contredire ses actes et assumer autant qu’on peut. Pas toujours facile évidemment. Bref ces mecs devait être deçus de passer inaperçus aux yeux de la belle temporairement “salope” et ont pris le parti de l’invectiver plutôt que d’admettre leur défaite avant même d’avoir essayer le moindre mot gentil, bouquet de fleur ou je ne sais quoi qui doit paraître ringard à leurs yeux.
    Je ne vais pas polémiquer sur l’emplacement géographique, mais franchement à presque 40 ans, j’ai découvert quelque chose que je savais possible mais de le vivre est autre chose. C’est comme gravir l’Everest (enfin presque). Il y a des mots qui font advenir des réalités, c’est bien connu (cf. Austin). Quand on dit à quelqu’un qu’on l’aime etc… Ici la pauvre n’a pas été modifiée à mes yeux dans le sens de ce langage, mais elle a induit temporairement une sorte de questionnement et de méfiance à son égard avant de me rendre compte qu’elle n’était certainement pas du tout en cause. Reste la violence des mots. Ça fout un choc. Surtout dans un lieu comme l’université où on est normallement pour apprendre le respect des différences et des apparences. En rentrant à la maison, on est deux à table. Moi et mon Autre. Je la regarde discrétement et me dis : “et elle combien de fois elle a du subir ça” ?

    Ce contenu a été publié dans Non classé par cedric. Mettez-le en favori avec son permalien.

    A propos cedric

    Cedric is working with free software everyday as a graphic designer or as a Gimp, Inkscape, Scribus and blender teacher in Universities and enterprises. He wrote several books on FLOSS and is involved mainly in Inkscape.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>