Microsoft s’enfonce dans le libre

    Il est toujours amusant de voir comment le double discours se développe. Dans un sens, certaines monstres de l’informatique vante les brevets, la privation des droits des utilisateurs comme une nécessité technique ou commerciale. Mais de l’autre, on remarque qu’eux même ont une politique cachée un peu différente. Exemple : Adobe qui contribue au noyau linux pour 4% alors qu’aucun de ses produits n’est porté sous cette plateforme et qui implique qu’Adobe utilisent eux-mêmes abondamment du Linux. Bien sûr, cela ne peut être dit au grand jour au risque de casser une image pro-mac pluri-décennale.

    Nouvelle en date : Microsoft libère ses réflexions sur des serveurs. Microsoft dans le libre, ce n’est pas nouveau. Mais bientôt on ce demandera encore pourquoi comment il se fait qu’il n’y a que les utilisateurs finaux qui n’ont pas le droit au libre et pourquoi toutes ses entreprises qui en font tant pour le libre, ne finissent pas par le dire clairement et publier eux-même au niveau grand public leurs produits sous GPL ou autre ?

    Ce sera peut-être la prochaine étape.

    Ce contenu a été publié dans news par cedric. Mettez-le en favori avec son permalien.

    A propos cedric

    Cedric is working with free software everyday as a graphic designer or as a Gimp, Inkscape, Scribus and blender teacher in Universities and enterprises. He wrote several books on FLOSS and is involved mainly in Inkscape.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    *