Scribus, de la première à la dernière page

    Nous avons déjà mentionné ici les avantages que nous trouvons à Scribus et tentons régulièrement de nous faire l’écho des avancées. Il semble que les choses continuent à bouger énormément de ce côté. Après que des entreprises informatiques de la presse tel que SCS ce soit intéressé à notre logiciel, voilà maintenant un hebdomadaire qui sort entièrement réalisé avec Scribus et Gimp.

    L’axonais, produit par le patron de Oisehebdo, a donc sorti son premier numéro le 22 mai. L’équipe de travail l’a produit avec des logiciels libres pour des raisons économiques (débuter n’est pas simple) mais aussi pour des raisons d’indépendance qui est un des fer de lance du groupe. Le journal fait une cinquantaine de page et devrait être tiré à 12 000 exemplaires. Bref du pain sur la planche pour l’équipe de journaliste qui couvre le département de l’Aisne et doit réaliser le produit final.

    La stratégie ici est simple : tout papier, seulement papier. Scribus est donc au coeur de la production. Après quelques adaptations, le numéro est sorti sans problème des presses avec un super rendu sur certaines photos.

    Voilà une nouvelle preuve de ce que l’on avance depuis longtemps.

    3 réflexions au sujet de « Scribus, de la première à la dernière page »

    1. Ping : Un livre sur le Blender Game Engine | Creationlibre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    *